Petit mégot mais énorme défi environnemental

mégots rue

C’est un « tout petit » déchet mais qui, multiplié par centaines de milliards d’exemplaires chaque année, constitue le premier déchet au monde et une énorme source de pollution. C’est un « tout petit » déchet sur lequel travaillent de nombreux acteurs soucieux d’environnement et de protection de la planète. Ce déchet, c’est le mégot de cigarette. Plusieurs initiatives en permettent la collecte et le recyclage. En voici quelques unes

Il y a peu, en région liégeoise, à Hannut précisément, on a vu apparaître sur les trottoirs deux cendriers verts d’un type nouveau. Inspirés d’une formule ayant déjà fait ses preuves à Londres, ils tablent sur une approche ludique pour séduire le fumeur et l’inciter à jeter là ses mégots. Concrètement la boîte lui soumet une question à laquelle il répond en jetant son mégot dans l’orifice correspondant à la réponse qu’il veut donner. Voici le reportage consacré à l’initiative par RTC Télé Liège

cendriers hannut

La version hannutoise

mégots londres

La version d’origine, à Londres

Bénéfice de cette opération : la propreté publique et une sensibilisation à celle-ci. C’est déjà très bien, mais rien de particulier n’est mis en place en aval de la récupération des mégots pour les recycler.

Ce qui est prévu dans les exemples suivants.

Le mégot, pas biodégradable mais recyclable

En France,  Green Minded du côté de Lille a conçu la borne ludique et connectée, la « Borne to Recycle » (excellence du jeu de mots), version enrichie et 2.0 de la solution hannutoise.

Destinée aux entreprises et municipalités, l’offre couplera (elle est en cours de mise en place) la collecte du déchet « mégot » à son recyclage, tout en ajoutant une dimension ludique via là aussi des questions posées aux fumeurs. Ils exprimeront leurs réponses en déposant leurs mégots dans la borne, comme le font les Londoniens et les Hannutois. Celle-ci étant connectée, elle permettra aussi, en temps réel, de savoir quelle réponse domine selon la question ou le quartier dans lequel se trouve le cendrier. Une manière intéressante de prendre la température d’une population ou de ses employés et ouvriers.

A noter que les non-fumeurs ne sont pas exclus de la démarche. Ils pourront eux aussi répondre aux questions et sondages via un appli

Collecte et recyclage aussi pour le Cy-Clopeur imaginé par la jeune société lyonnaise  Cy-Clope spécialisée dans le gestion des zones « fumeurs » en entreprise.

mégots cyclope sncf

Sa proposition interroge la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) et repose sur un diagnostic des zones fumeurs, un travail de communication et de sensibilisation aux enjeux environnementaux, la mise en place de cendriers (cy-clopeurs) au look différent des cendriers « classiques », personnalisables pour une meilleure intégration possible dans l’entreprise,  la collecte des mégots (chacun peut en récolter 10 000 !), leur recyclage et le reporting sur les bénéfices environnementaux de la dynamique. Pour bénéficier de tout cela, la société doit souscrire un abonnement au service.

A Bordeaux, le projet EcoMégots teste actuellement un système de collecte dans une ville où on estime à 35 tonnes (soit 200 millions de mégots), le volume de ces déchets spécifiques.

Aux quatre coins du monde

Direction Montréal pour le projet « Mégot Zéro », une initiative pilote de la Société pour l’Action, l’Education et la Sensibilisation Environnementale de Montréal (SAESEM), en partenariat avec la ville de Montréal et l’arrondissement de Ville-Marie.

Elle a consisté en l’installation de juin 2016 à mars 2017, de plus d’une trentaine de cendriers, dans l’espace public comme dans le milieu des entreprises, dans les secteurs du Village et dans le Vieux-Montréal.

mégot zéro photo cendrier

Ce projet pilote de recyclage de mégots de cigarettes était accompagné d’actions d’éducation et de sensibilisation des citoyens aux enjeux environnementaux liés à cette matière résiduelle toxique.  400 000 mégots ont ainsi été collectés !

Forte de cette expérience, la SAESEM propose désormais le programme « Mégot Zéro », sous forme d’abonnement, aux entreprises et aux organisations possédant des cendriers extérieurs.

Une course aux mégots au Canada

Dans le foulée, depuis 2016, le Canada connaît une Course aux mégots (Butt Blitz), une collecte de mégots partout dans le pays. En 2016, cette Course aux mégots a amassé plus de 122 000 mégots de cigarettes à travers le Canada en une seule journée. En 2017, la date de la course c’est le 6 mai 2017.

Terracyle l’incontournable acteur

Retour en Europe où à Paris, courant 2015, la marie du 9e arrondissement a expérimenté le recyclage des mégots dans dix cafés et restaurants, en leur fournissant de quoi récolter les mégots (la boîte zéro déchet) avant de les renvoyer à la société Terracycle, l’incontournable acteur, pour un recyclage effectué en Angleterre.

Depuis, ce type de collecte/recyclage est toujours en cours en France.

On trouve les mêmes initiatives destinées à l’Horeca, aux discothèques… en Suisse et en Angleterre pour l’Europe (où Terracycle est actif dans 12 pays). L’Australie et le Japon complètent la liste des pays qui ont embrayé le pas du Canada et des Etats Unis dans le recyclage des mégots de cigarettes. D’autres sociétés comme Easy-tri en  France commencent aussi à proposer aux entreprises et collectivités la collecte des mégots.

Une première unité de recyclage en France

En Bretagne, Eco Action Plus, spécialisée dans le recyclage des déchets de bureaux, collecte elle aussi les mégots selon le principe de location de cendriers par une entreprise, un commerçant… dont les déchets sont ensuite récupérés par Eco Action Plus. Sa particularité : elle va s’affranchir de la collaboration avec l’unité de recyclage anglaise Terracycle pour ouvrir en 2017 sa propre unité de recyclage de ces déchets spécifiques.  Un investissement estimé à 200 000 euros.

Les chercheurs sur le coup

A l’université nationale de Séoul, des  scientifiques ont trouvé comment donner une nouvelle vie à vos mégots et plus particulièrement les filtres. En les chauffant à très haute température, ils récupèrent un matériau à base de carbone qui peut être utilisé pour stocker de l’énergie. Il pourrait trouver une utilité pour les batteries d’appareils mobiles ou de voitures électriques

En Australie, à la  RMIT University , les chercheurs ont démontré qu’il suffirait d’incorporer 1% de mégots de cigarettes dans un vingtième de la production de briques sur une année pour  résoudre le problème « mégots ». Qui plus est, cette présence du mégot dans la brique en améliore les propriétés isolantes

Les mégots en quelques chiffres encore

Dans le monde, 4 300 milliards de mégots de cigarettes sont jetés dans les rues chaque année soit 137 000 mégots par seconde (compteur).

Les mégots représentent 30 % des déchets dans l’espace public.

Planètoscope propose, sur le sujet, deux compteurs en temps réel plutôt affolants

D’après une étude parue dans l’International Journal of Environmental Research and Public Health, les mégots représentent 845 000 tonnes de déchets chaque année, soit le poids de plus de 140 000 éléphants !

Alain Wagener

Ajout : quelques jours après la parution de cet article, on m’a signalé une autre opération de collecte de mégots et de sensibilisation de la population à leur impact environnemental. C’était à Bruxelles,  l’initiative de Leo Not Happy (référence à Leonardo Di Caprio), mouvement citoyen bruxellois lancé en mars 2016. avec pour objectif de rendre la capitale de l’Europe plus propre. Le 22 avril 2017, 203 volontaires ont ramassé 120 000 mégots !

Advertisements

One response to “Petit mégot mais énorme défi environnemental

  1. Bonjour, Je suis My NGUYEN de la société Eco Action Plus. Effectivement, notre nouvelle société qui s’appelle MéGO!, la première unité de valorisation des mégots de cigarettes (un SARL indépendente d’Éco- Action -Plus) a été créée depuis le début 2017 à Bourg-Blanc. Je vous invite à visiter notre site officiel : http://www.me-go.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s