Burlington (Vermont), première ville US énergétiquement autonome

burlington2

Il y a quelques mois, je vous emmenais dans le Vermont aux Etats Unis, « The Green Mountain State » où la prise de conscience des changements climatiques actuels et à venir ont pour effet que l’Etat dans l’ensemble de ses composantes travaille à y faire face, à les accompagner, à en tirer profit quand c’est possible. Il n’est donc pas étonnant que ce soit dans cet état du Nord-Est des Etats Unis que l’on trouve la toute première ville américaine alimentée à 100 % en énergie renouvelable. Cette ville, c’est Burlington, la plus importante du Vermont !

Etre en 2015 la première ville américaine alimentée entièrement en énergie renouvelable, cela ne se décrète pas ni ne se fait en quelques mois. A Burlington, ville d’un peu plus de 40 000 habitants, la décision de s’alimenter en une énergie plus propre et plus locale remonte à 1990. Cette année-là, les citoyens ont approuvé un emprunt de 11 millions de dollars pour améliorer l’efficacité énergétique de la ville à l’horizon 2002.
Une des premières décisions a été de fermer une centrale thermique à charbon pour la remplacer par une unité biomasse. L’énergie ainsi produite représente aujourd’hui 30 % de celle utilisée par la ville. Les importantes ressources forestières du Vermont génèrent des volumes importants de chutes de bois, élément principal de cette biomasse dont l’unité voit ses émissions filtrées pour réduire encore les nuisances.

burlington 5

La majeure partie de l’énergie (50 %) est produite par des centrales électriques, l’éolien et le solaire assurant les derniers 20 % pour atteindre 100 % d’énergie verte à Burlington.
En 2011, – il y a 4 ans à peine – l’énergie renouvelable (ne) représentait (que) 46,51 % de ce qui était consommé.

Energies alternatives mais aussi réduction des consommations

Tant les collectivités que les privés participent à la démarche. Chaque citoyen paie ainsi un petite taxe mensuelle, la Energy Efficiency Charge (EEC) pour soutenir les programmes d’amélioration de la consommation d’énergie. Sur les 19 dernières années, cette participation financière privée couplée aux crédits publics a permis 30 millions de dollars d’investissement pour l’efficacité énergétique à Burlington. Elle se traduit par exemple par une approche « Smart Grid » du système énergétique avec un monitoring permanent de la consommation de chaque citoyen, lui permettant un accès permanent « en ligne » à ses données.

burlington night
Moins d’électricité consommée qu’en 1989

Tous ces efforts ont limité à 2 % l’augmentation de la consommation électrique locale entre 1989 et 2009, permettant une économie annuelle estimée à 10 millions de dollars. Depuis 2013, la courbe de la consommation est même carrément inversée avec, au total de l’année, moins d’énergie utilisée qu’en 1989 !
Ces excellentes performances se doublent, c’est logique compte tenu de la production « locale » de l’énergie, de créations d’emplois, de ventes d’équipements et d’une qualité sans cesse accrue de l’environnement.

En septembre 2014, toujours soutenu par la population, le BED (Département Electrique de Burlington) a finalisé l’acquisition d’une unité hydroélectrique, permettant à la ville d’atteindre les 100% d’énergie renouvelable. Une fois l’emprunt s’y rapportant remboursé, cette usine s’ajoutera (avec pour seuls coûts ceux liés à sa maintenance) aux autres sources d’énergies vertes, de quoi mettre la population locale à l’abri des fluctuations des prix des énergies fossiles et d’éventuelles crises ou ruptures d’approvisionnement.

burlington night 2
Les finances de la ville bénéficieront aussi de ces mêmes avantages. Les projections tablent sur des économies de 20 millions de dollars par an dans les prochaines années grâce à cette production locale d’énergie.

Une réflexion qui devrait résonner dans la tête d’autres élus locaux.

Pour information, comptent aussi environ 40 000 habitants les villes de Herstal dans ma région, de Vilvorde, Woluwe St Pierre, Saint Trond ou Lokeren en Belgique. En France, on peut citer Thionville, Bourg-en-Bresse, Arras, Bayonne, Chastres. Pour nos amis suisses, relevons Thoune ou Le Chaux-de-Fonds…

Faites-y passer le mot sur le volontarisme de Burlington et du Vermont en général !… et ajoutez encore dans le cocktail la volonté désormais affichée par l’Uruguay de devenir, par un mix énergétique, totalement autonome pour sa consommation énergétique. Il en est aujourd’hui à 90% et 12 parcs éoliens sont en construction… ou bien signalez que l’île danoise de Samso est la première au monde où 100 % de l’énergie consommée est d’origine durable… d’une toute petite ville américaine à un pays sud-américain tout entier, en passant pas une petit île au large du Danemark, il semblerait que l’envie d’être producteur de sa propre énergie, et donc autonome en la matière, tout en la voulant d’origine durable, fasse son chemin en pas mal d’endroits…

burlington sunset lac champlain

Alain Wagener

Crédits photos

DavidWilson1949
Jeffery Turner
Tim Plante
Traveling Lunas
Zappobang

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s