Mountain Days 2014 : 93 tonnes de déchets récoltés !

mountain days-220414783

Depuis 2006, les Mountain Days, c’est une grande opération annuelle de nettoyage de la montagne.
La campagne 2014 peut être qualifiée de succès avec 93 tonnes de déchets récoltés sur 110 spots par 7300 volontaires ! Des chiffres impressionnants et une collecte supérieure de 20 tonnes par rapport à l’édition précédente. Cette augmentation est notamment engendrée par la création d’un collectif autour d’un seul objectif : garder la montagne la plus propre possible.

.
93 tonnes de déchets retrouvés en montagne, sur les pistes, sous les télésièges, sur les sentiers mais aussi au bord des cours d’eau… Sur les 110 spots concernés, c’est un record et une moyenne impressionnante de 850 kilos par espace nettoyé !

La raison principale de la collecte d’un tel tonnage, c’est que de nombreux spots ont été ramassés pour la première fois et que le nombre total de spots nettoyés a été presque doublé par rapport à l’édition précédente. Des déchets encombrants, présents depuis plusieurs décennies, ont donc été récoltés.

mountain days 4

Ces 93 tonnes de déchets sont de nature toujours aussi variées : plastiques, papiers, métaux, verres, mégots de cigarette, ces derniers étant toujours plus nombreux ! Ils sont laissés là par les habitants, les touristes, les pratiquants mais également des professionnels de la montagne… Un tiers des déchets est d’origine touristique, les deux autres tiers étant d’origine professionnelle

Sur les 93 tonnes de déchets ramassés, les organisateurs ont estimé que 40 % étaient recyclables contre 60 % non recyclables.

Une approche collective

Le succès du ramassage 2014 s’explique principalement par la dimension collective du travail. Cette année, Les Mountain Days ont fédéré un maximum d’acteurs dans le but d’atteindre un bilan annuel plus significatif. 15 nouveaux ramassages ont ainsi pu intégrer la campagne ainsi que 800 bénévoles supplémentaires. 10 ramassages ont été possibles dans 6 pays européens (Suisse, Royaume Uni, Pays Bas, Autriche, Allemagne et République Tchèque).

mountain days 1

Le collectif est organisé en trois catégories de partenaires (financier, technique, organisateur de ramassages).
Les premiers sont représentés par le Conseil Général des Hautes Alpes. Il finance les outils de communication, l’accompagnement aux organisateurs…

Les partenaires techniques sont TerraCycle (spécialisé dans le recyclage des mégots) et Green Trek (distribution d’écosacs durables).

Les partenaires organisateurs sont principalement les organisateurs de ramassages. Auprès de Mountain Riders, à l’origine des Mountain Days (et d’autres initiatives dont je vous ai déjà parlé ici, ici et encore ici), on retrouve Mountain Bike Foundation, Bioskieur, Respect the Mountains. La Fondation Nicolas Hulot et « J’agis pour la Nature » sont aussi dans le collectif.

Cohérence durable dans l’organisation du ramassage

Bien évidemment, se préoccuper de la présence de déchets en montagne implique d’en faire tout autant pour ceux qui sont générés lors des journées de ramassage. Les promoteurs des Mountain Day encouragent les organisateurs de ramassages à en faire un éco-événement.

Sur ce plan, il reste du travail à faire aussi, comme en attestent les chiffres spécifiques à cet aspect des Mountain Days. Si 60% des organisateurs ont sensibilisé leur public (bénévoles et visiteurs) au développement durable, ils ne sont que 55% à avoir utilisé des produits locaux pour le repas offert après le ramassage contre 75% en 2013; On y consommait 21% de produits de saison (58% en 2013), 12 % de produits bio (29% en 2013), 3% de produits équitables (13% en 2013) … Soit les nouveaux organisateurs (leur nombre à doublé) n’ont pas encore intégré ce paramètre dans l’organisation, soit il y a du relâchement…
Côté transport, 36% ont incité au covoiturage(46 % en 2013) et 24% ont mis en place des navettes (13% en 2012).

mountain days repas

81% des organismes ont trié les déchets du ramassage et 86% ont trié les déchets du repas des bénévoles. 40% des organisateurs ont proposé de la vaisselle durable pour les repas et 17% (contre 4% en 2013) ont utilisé de la vaisselle biodégradable

Dans l’ensemble, les organisateurs n’ont donc pas mis en place assez d’alternatives environnementales pendant leurs événements. Il sera donc nécessaire de les accompagner plus fortement en ce qui concerne la gestion du buffet et l’animation de leurs journées, telle est la conclusion – pertinente – des porteurs de la campagne.

Pour les écoles et les professionnels aussi

Une dizaine de ramassages pédagogiques ont aussi été organisés, à côté de ceux organisés par les associations ou les offices de tourisme. Ils ont concernés les collégiens et lycéens des alpes du nord et du sud.
Cette année, à destination des professionnels, l’association a mis en place une journée alliant sensibilisation et action éco-citoyenne. Elle se déclinait en deux temps : une matinée ramassage suivie d’une après-midi formation autour de nombreux thèmes (réchauffement climatique, développement durable…)

Perspectives

Sur base de cette excellente édition 2014, le collectif a identifié quelques pistes pour pérenniser l’initiative et en intensifier encore les effets. On devrait donc assister à une augmentation des ramassages pédagogiques, à une implication plus grande des professionnels via des journées « incentive », à un développement des partenaires réseaux et financiers

mountain days 2

Pour rappel, chaque déchet a une durée de vie dans la nature et pollue le sol et l’eau, ressources précieuses en montagne !
• Bouteille en verre : 4000 ans
• Bouteille plastique : 100 à 1000 ans
• Cannette aluminium : 100 à 500 ans
• Emballage : 100 à 450 ans
• Papier de Forfait : 100 à 450 ans
• Mégot de cigarette : 2 à 15 ans
• Chewing-gum : 2 à 5 ans
• Pelure de fruit : 6 mois

Alain Wagener

Crédit photos : mountain days

2 responses to “Mountain Days 2014 : 93 tonnes de déchets récoltés !

  1. Je vous écris d’Almora, Uttarakhand, Inde, ville avoisinante des Himalayas. Depuis une année, notre association nommée « Green Hills » mène une campagne pour une gestion écologique des déchets ménagers. Actuellement, une bonne partie des 12 tonnes générés chaque jour dans notre ville s’empile au bord des routes et sentiers ou dans les caniveaux et même autour des sources d’eau. Les déchets ramassés par la municipalité sont amenés à l’extérieur de la ville et déverser sur les pentes. Nous faisons la sensibilisation dans les écoles et au marché pour encourager le tri à la source suivi de compostage et recyclage. J’aime bien votre concept de ‘ramassage pédagogique’ que nous aimerions mettre en place ici aussi. Merci de nous mettre en contact avec les organisations qui ont organisé les ‘mountain days’. Solidairement, Asha D’Souza

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s