Londres : des chips fruités réalisés avec 100 % de fruits…déclassés !

snact 1

La lutte contre le gaspillage alimentaire est non seulement une nécessité, mais aussi déjà une réalité pour beaucoup. Voici la manière dont deux jeunes Londoniens s’activent en la matière. Ils fabriquent un snack au départ de fruits déclassés. Leur idée, c’est "Snact" et elle séduit : ils viennent de brillamment réussir une campagne de financement participatif (crowdfunding) pour développer leur entreprise !

Ilana et Michael sont amis de très longue date. Elle est Belgo-Finnoise, lui Irlandais. Ils ont tous deux grandi à Bruxelles mais c’est seulement en 2013 et dans la capitale anglaise qu’ils ont pris conscience de leur communauté d’intérêt pour la nourriture et le développement durable. Ils quittent alors leur job pour lancer "Snact" et participer à un système alimentaire plus vert et plus équitable.

Snact, ce sont des « fruit jerky », des lanières de fruits séchés que je préfère unilatéralement appeler « chips fruités ». Leur matière première, ce sont ces fruits rejetés inutilement, juste parce qu’ils n’ont pas la bonne taille, la bonne forme…et ne correspondent donc pas aux standards de la distribution.

snact gros plan<

Ilana et Michael les récupèrent auprès de commerçants et de distributeurs. En les mélangeant et en les déshydratant à basse température durant quelques heures, nos deux compères obtiennent la matière première de leur Snact. Elle varie bien évidemment en fonction des arrivages et des saisons. 4 variétés de fruits sont aujourd’hui utilisées : les pommes, les ananas, les mangues et les fruits rouges.

Lutter contre le gaspillage et la pauvreté

L’initiative ne se limite pas à produire des chips fruités. Elle se double aussi d’une volonté d’utiliser le fruit comme outil de mieux-être social. Le projet prévoit en effet qu’en se développant, l’entreprise fasse appel pour sa main d’œuvre et la vente à des personnes socialement défavorisées et directement impactées par la situation économique au niveau de leur pouvoir d’achat d’aliments. Sur les marchés par exemple, le vendeur « garderait pour lui » la marge en général dévolue aux revendeurs et distributeurs.

snact marché

Un financement participatif

La réussite de leur campagne de crowdfunding (ils en sont aujourd’hui à 13 516 £, soit 113 % des 12 000 £ escomptées) devrait permettre de rencontrer cet objectif environnemental et social. Les deux amis espèrent pouvoir augmenter le volume de fruits récupérés, créer un second étal de vente sur les marchés, dans les rues fréquentées ou devant les gares.

L’argent récolté devrait également permettre d’augmenter la production, limitée pour le moment à quelques centaines de snacts par semaine. Le packaging sera amélioré et la technique actuelle consistant à apposer 3 tampons différents sur chaque sachet (!) abandonnée. On peut le comprendre.

J’avais envie de vous parler de ces « Snactivists » et de leur idée toute simple. C’est fait !

Alain Wagener

Crédits photos :
http://www.snact.co.uk

2 responses to “Londres : des chips fruités réalisés avec 100 % de fruits…déclassés !

  1. Pingback: Londres : des chips fruités réalisés avec 100 % de fruits…déclassés ! | Synapse·

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s