L’éco-conception profitable à plus d’un titre

écoconception Le Xav

L’éco-conception, de plus en plus répandue dans les entreprises, est-elle rentable ? La question occupe bien évidemment les esprits des entrepreneurs et des responsables politiques qui peuvent choisir ou non de soutenir ce type de pratique. La réponse est oui. C’est ce qui ressort d’une étude franco-québécoise menée en 2013 auprès de 120 entreprises

L’éco-conception, c’est intégrer l’environnement dès la phase de conception des produits, biens et services. Chaque étape du cycle de vie d’un produit est concernée, et toutes les disciplines impliquées dans sa conception le sont aussi. Une enquête franco-canadienne, réalisée entre le 15 mars et le 1er octobre 2013 s’y est intéressée avec cette hypothèse : plus l’intensité de la démarche d’éco-conception est grande, plus la qualité générale de la gestion de l’entreprise est bonne, plus la rentabilité sera au rendez-vous.

Les réponses obtenues auprès des 119 entreprises participantes (49 en France, 44 au Québec, 26 dans l’Union européenne) vont dans ce sens.

Une marge bénéficiaire plus élevée

Pour 96 % des répondants, l’éco-conception de produits a un effet positif ou neutre sur les profits de l’entreprise. La marge bénéficiaire des produits éco-conçus se situe en moyenne à 12 % au-dessus de la marge des produits conçus de façon conventionnelle. Avec l’éco-conception, l’idée reçue selon laquelle la protection de l’environnement se fait au détriment de la rentabilité de l’entreprise est clairement mise à mal.

Et l’éco-conception génère d’autre retombées positives, c’est ce que soulignent la majorité des répondants. Ils citent l’amélioration de la notoriété et de l’image de l’entreprise, l’augmentation de la motivation, de la fierté des employés. Pointée aussi, une meilleure relation avec les clients. Ces éléments participent à la création d’un avantage concurrentiel non négligeable par rapport aux autres entreprises, d’autant plus que l’intégration de la préoccupation environnementale à chaque étape de conception et de réalisation d’un produit s’accompagne souvent d’améliorations fonctionnelles de celui-ci, en termes d’ergonomie ou de durée de vie. Plus verts et plus pratiques, la formule est gagnante !

ecoconception 1

Bien évidemment, l’environnement est lui aussi gagnant. Il ne fallait pas attendre cette étude pour le savoir, et le rappeler n’était d’ailleurs pas son propos.

L’étude démontre que plus la démarche d’éco-conception est rigoureuse et systématique, plus sa rentabilité est élevée. Au-delà de la pratiquer, l’entreprise a donc tout intérêt à aborder l’éco-conception avec les bons outils et les bonnes pratiques de gestion «Nous pouvons donc affirmer que du point de vue de la société, l’éco-conception est une solution gagnant-gagnant, car elle engendre des gains environnementaux, bénéfiques pour tous, et qui peuvent contribuer à la rentabilité», souligne Bertrand Derome, le directeur général de l’IDP, l’institut du Développement des Produits (Québec) qui a commandé l’étude.

L’éco-conception, une approche à soutenir

Elle améliore l’environnement tout en étant souvent vecteur d’impact positif sur l’économie. L’éco-conception mérite donc qu’on s’y attarde, qu’on la promeuve et la diffuse. C’est le conseil que les porteurs de l’enquête donnent aux responsables politiques, en leur suggérant de mettre en place des programmes de sensibilisation et de formation à l’éco-conception, en leur conseillant également un renforcement des critères environnementaux dans les achats et approvisionnements du gouvernement…

Pour les aider à encore mieux saisir les éléments du secteur de l’éco-conception, l’enquête dresse aussi le portrait des entreprises intégrant cette pratique aujourd’hui. Dans le panel de sociétés ayant répondu à l’enquête, 62 % appartiennent au monde de l’industrie manufacturière. Les principaux gains environnementaux obtenus par les répondants sont au nombre de cinq :

– Substitution de produits dangereux
– Recyclabilité du produit en fin de vie
– Réduction des matières utilisées
– Réduction des émissions de CO² de l’entreprise
– Réduction de la consommation d’énergie

Plus de 50% des entreprises concernées font ou ont fait appel à au soutien extérieur (professionnel ou financier) pour développer leur projet d’éco-conception. A noter qu’au Québec, la proportion tombe à une entreprise sur trois.

Une grande majorité des sociétés ayant opté pour l’éco-conception estiment qu’il faut faire la promotion de ce choix et des qualités environnementales des produits qui en naissent car les acheteurs y sont sensibles.

écoconception retombées

Profitable, rentable, voilà des termes qui parlent au monde de l’économie. Ce sont ceux que l’on peut accoler à l’éco-conception. L’étude «La profitabilité de l’éco-conception : une analyse économique» vient de le démontrer.

Il en sera probablement question à l’occasion de la deuxième Biennale de l’Eco-conception en avril prochain à Saint Etienne. Son thème : « Eco-conception, la fin de l’ère des pionniers, le début de la maturité »

Alain Wagener

Compléments d’informations dans cette vidéo

Partenaires de l’étude

«La profitabilité de l’éco-conception : une analyse économique » est le fruit d’une collaboration France-Québec, entre le Pôle Éco-conception et Management du Cycle de Vie et l’IDP, deux organismes unissant leurs efforts depuis 2009 pour soutenir l’industrie dans l’amélioration de sa performance en innovation responsable.

Pôle Éco-conception (France)

Le Pôle Éco-conception et Management du Cycle de Vie a pour objectif d’être un véritable centre de ressources pour les organismes et entreprises à l’échelle régionale, nationale et internationale.
S’adressant à la fois aux PME et PMI, aux bureaux d’études et centres relais, le Pôle entend faciliter l’accès à l’éco-conception et promouvoir les meilleures pratiques en développement de produits intégrant le développement durable.

Institut de développement de produits (Québec)

L’IDP est une association à but non lucratif dont la mission est d’accélérer l’adoption de meilleures pratiques en développement de produits et en éco-conception afin de rendre les entreprises plus compétitives

Pour en savoir plus sur l’éco-conception, un article de l’Ademe et un autre d’Actu-Environnement

Pour les entrepreneurs belges, l’Union des Classes Moyennes de Bruxelles dédie un site web complet à la question.

6 responses to “L’éco-conception profitable à plus d’un titre

  1. Pingback: L’éco-conception profitable à plus d’un titre | Synapse·

  2. Pingback: L’éco-conception profitable &agrav...·

  3. Pingback: #RSE L’éco-conception profitable &...·

  4. Pingback: L’éco-conception profitable &agrav...·

  5. Pingback: L’éco-conception profitable &agrav...·

  6. Pingback: L’éco-conception profitable &agrav...·

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s