Taylor : des guitares aux accords durables et responsables

taylor lights

Le développement durable, l’approche responsable et éthique trouvent de plus en plus leur place dans les préoccupations des entreprises. Les exemples sont nombreux. Cet article va s’attarder à l’un d’eux, dans un secteur non encore abordé ici : la musique. Le fabricant américain de guitares Taylor vient de recevoir le prix d’excellence de l’entrepreneuriat (ACE, Award for Corporate Excellence) pour sa gestion sociale et environnementale dans la récolte et le travail de l’ébène.

Depuis 15 ans, le secrétaire d’État américain décerne le prix d’excellence de l’entrepreneuriat à des entreprises américaines dont il entend saluer le comportement responsable et citoyen auprès des collectivités locales avec lesquelles elles travaillent. Le respect des droits de l’homme, la protection de l’environnement, la transparence sont des éléments ainsi mis à l’honneur. Le 29 janvier dernier, le fabricant des guitares Taylor a ainsi été récompensé par John Kerry.

Taylor, c’est une des marques connues et bien cotées chez les musiciens. Selon les dires de son fondateur, Bob Taylor, elle entend faire du capitalisme social et responsable, soucieux d’améliorer les conditions de vie et de travail des employés tout en étant acteur d’un écosystème planétaire dans lequel les ressources doivent être gérées de manière responsable pour garantir leur futur.
C’est d’ailleurs particulièrement en fait la scierie de bois d’ébène camerounaise Crelicam Sarl récemment acquise par l’entreprise américaine qui est récompensée.

Approche durable de l’ébène camerounais

En 2011, cette unité située près de Yaoundé est rachetée par Taylor Guitar et Matinder Trade, un distributeur international de guitares et de bois de lutherie. Leur partenariat repose sur une vision nouvelle pour se fournir et travailler le bois d’ébène, une approche garantissant aux clients un bois obtenu légalement, fruit d’une gestion durable et éthique de la forêt, doublée d’une approche enrichissant la communauté locale.

La société a commencé par étudier de près les réalités de l’approvisionnement en ébène, un bois utilisé depuis longtemps dans l’industrie musicale, notamment pour les touches des claviers.

Au fil du temps, en raison des difficultés économiques des pays producteurs et de l’absence de gestion raisonnable des forêts, il a perdu de sa valeur, aggravant la situation économique des producteurs et favorisant l’arrivée sur le marché de bois illégaux.

taylor guitare faces

De plus, comme les autres bois de lutherie, l’ébène connaît au cours de sa croissance des variations de couleur. 10 % à peine des arbres présentent la couleur noire uniforme qui a longtemps été le standard dans l’industrie. Cette préférence historique combinée aux éléments cités supra ont produit un énorme gâchis. Les écorces non-standard ne présentant que peu de valeur pour l’industrie, les exploitants forestiers locaux coupaient les arbres sans sélection particulière jusqu’à ce qu’ils trouvent celui qui présentait la fameuse couleur noire uniforme. Une situation inacceptable pour les fondateurs de Taylor Guitars pour qui il devenait immoral de n’utiliser exclusivement que l’ébène noir. Décision a donc été prise de transformer la manière dont l’ébène est récolté, travaillé et vendu. Cela se fait désormais selon un modèle de gestion responsable de la forêt. Le fabricant joue un rôle de gardien de la forêt et accepte de travailler avec ce qu’elle lui « donne" soit de l’ébène de toutes les couleurs et de toutes les variétés, en ce compris des bois mouchetés ou striés. Auparavant, ils étaient laissés en forêt où ils se détérioraient sans valorisation aucune.

Une attention particulière pour les travailleurs locaux

Chez Taylor, une attention particulière est également portée à la dimension sociale du travail. L’entreprise s’aligne sur les standards américains, ce qui a permis aux ouvriers camerounais de voir leur salaire doubler. En parallèle, une formation est dispensée aux équipes pour leur donner la possibilité de travailler l’ébène et en faire un produit semi-fini de plus grande valeur, de quoi créer de l’emploi supplémentaire au Cameroun et permettre aux populations locales de tirer un meilleur bénéfice de leurs ressources naturelles.

Le souci d’une gestion durable des ressources locales passe encore, dans le chef de la société américaine, par un travail avec les autorités locales pour optimaliser la transparence et la traçabilité de l’abattage des arbres.

taylor guitars

Ce prix d’excellence de l’entrepreneuriat est une distinction honorifique soulignant la citoyenneté globale des entreprises récompensées. Cela correspond bien à la société de El Cajon en Californie. Son approche de la responsabilité sociétale ne se limite pas à l’usine camerounaise. Elle se décline de multiples autres manières dans l’ensemble de ses installations.

Elle a ainsi développé des partenariats avec des organisations environnementales comme l’ONG Greenwood qui emploie des indigènes vivant des les forêts pour les aider, les villages participant à la récolte durable, par exemple de l’acajou au Honduras.

Depuis 25 ans, elle utilise une finition en polyester « durable » pour ses guitares, sans composants volatiles généralement présents dans les laques utilisées pour les instruments de musique.
En changeant les réglages pour des machines traitant le bois issus des acajous, Taylor a créé un manche de guitare tout aussi performant que les autres mais plus économe en bois. Ce choix permet d’augmenter le nombre de manches de guitares issus de chaque arbre d’environ 50%.
Pour le transport de ses produits, l’entreprise fait appel à un partenaire utilisant des matériaux recyclés pour les emballages destinés à protéger les guitares.

taylor déchets

Chez Taylor, c’est recyclage à tous les étages. En 2011, on y a recyclé et/ou réutilisé 35 tonnes de cartons, 10 000 tonnes de papiers, les films plastiques, les encres usagées, les équipements électriques, les huiles…la plus grande partie des copeaux de bois et de la sciure produits deviennent des panneaux ou de la litière. D’autres déchets de bois sont donnés à une association locale. Elle en fait des jouets pour des orphelins de Tijuana au Mexique.

Des notes vertes chez les concurrents aussi

Les autres grandes marques de guitare que sont Gibson, Fender, Martin…ne sont pas insensibles à la question. La plupart ont d’ailleurs dès 2007 rejoint la Music Wood Coalition de Greenpeace dont le propos était la préservation et la gestion raisonnable et responsable des ressources naturelles entrant en ligne de compte dans la réalisation d’instruments de musique. Chacune revendique toujours plus ou moins une dimension durable, en ce compris Gibson pourtant inquiétée par la suite pour l’importation de bois précieux pour certains modèles de guitares, mais Taylor est assurément, dans les grandes marques très répandues, le fabricant le plus avancé et le plus impliqué dans l’approche durable et socialement responsable de son métier.

D’autres méritent le détour, par curiosité, comme les guitares australienne Maton qui utilisent des essences locales, les Simon Lee Guitars faites en matériaux recyclés ou encore les Zero Impact Guitars combinant bois durable, graphite et acier recyclé, sans oublier les guitares Mada en… chanvre…yeah Man !

Alain Wagener

Note : le fabricant de vêtements Fruit of the Loom pour une convention collective inédite avec ses salariés au Honduras et le fabricant de dispositifs électroniques Plantronics pour son approche sociale de son implantation au Mexique ont eux aussi été récompensés dans cette cuvée 2013 du « ACE »
Crédits photos :
David Blaikie
Marcin Wichary

One response to “Taylor : des guitares aux accords durables et responsables

  1. Pingback: Taylor : des guitares aux accords durables et r...·

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s