Liège : mes vœux pour une année 2014 durable, inspirés des initiatives retenues en 2013

DSC_0026

Pour ce premier article de l’année, je vous présente mes meilleurs voeux et vous souhaite 365 jours de multiples réalisations durables et vertes, coopératives et équitables en 2014.

Et en guise de bonnes résolutions pour l’an neuf, je vous propose un retour sur quelques unes des informations qui ont retenu mon attention et que j’ai partagées avec vous sur ce blog ou via mon compte scoop.it en 2013
Voici donc un choix subjectif des initiatives, solutions, réalisations que je voudrais pouvoir croiser dans mon quotidien, dans la région où je réside et surtout dans la ville où j’exerce essentiellement mon métier de journaliste, Liège en Belgique.

Tout d’abord, en guise de préambule, loin de moi l’idée que rien ne se passe, rien ne se fait en région liégeoise pour la rendre plus respectueuse de l’environnement, plus durable… Des initiatives privées, associatives ont cours (des « incroyables comestibles" à « Liège en Transition », en passant par différentes coopératives, l’organisation de donneries, la distribution de paniers bio et de produits locaux…), avec leurs moyens, souvent limités.
Mais dans cet article, je vais plutôt m’arrêter aux initiatives que pourraient prendre les autorités publiques. Il y en a déjà, des implantations d’éoliennes au projet de RER (Réseau Express Régional) en passant par une longue tradition du tri sélectif des déchets ou l’annonce d’un éco-quartier pour 2017 du côté de Coronmeuse….

Ceci étant dit, on peut toujours mieux faire !

Et le travail de veille positive de l’actualité durable que je mène pour alimenter ce blog a eu tout le loisir de me le confirmer durant toute l’année. Si ça bouge (un peu) dans ma région, il y a encore pas mal d’idées à y concrétiser et d’inspirations à aller chercher ailleurs.

boite à livres italie

Vous avez été très nombreuses et nombreux à aimer l’article consacré à la deuxième vie que l’on peut donner aux livres. Des boîtes à livres, cela ne coûte rien (ou presque) et c’est un outil de partage qui ne demande aucune gestion. Il faut simplement quelques bonnes volontés pour les réaliser, les installer et communiquer un peu sur leur existence. De nombreuses municipalités et villes l’ont fait, pourquoi pas Liège ? L’échevinat de la culture pourrait impulser l’affaire, ou soutenir une initiative privée ou associative en la matière, car j’imagine que des autorisations sont nécessaires pour en placer une sur la voie publique. Il me vient une question : pourrait-on en installer une à la gare des Guillemins (lieu de grand passage) alors qu’il semblerait qu’on ne peut « toucher à rien », rien fixer dans ce bâtiment de Calatrava ? L’emplacement de la boîte aux lettres, bien loin des quais et du flux des voyageurs, près des taxis, est-il une indication pour la réponse à la précédente question ?

Autre découverte qui a beaucoup retenu mon attention, cette étude qui montre que les enfants se rendant à pied et/ou à vélo à l’école y arrivent dans un état d’éveil et de stimulation plus marqué que ceux que l’on amène en voiture. Cela leur donne des capacités d’attention et d’écoute supérieures. Peut-on imaginer que ce message soit relayé aux parents d’élèves ? Peut-on rêver pour 2014 et les années suivantes que les autorités des différentes communes de la région veillent particulièrement à ce que les accès aux écoles par une mobilité douce soient valorisés et privilégiés, en sanctionnant entre autres le stationnement sauvage, sur les trottoirs, souvent du chef des parents d’ailleurs, à proximité des écoles !

Lutter contre le gaspillage

La région liégeoise est plutôt novatrice dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, en ce qui concerne la grande distribution en tous cas. Herstal conditionne les permis d’environnement des enseignes au don des invendus à des associations, Liège mène actuellement une expérience pilote de récupération de ceux-ci avec deux grandes surfaces installées sur son territoire. Pourquoi ne pas élargir la démarche du « zéro gaspillage » aux hôpitaux, maisons de repos, restaurants de collectivités, cuisines scolaires… dépendant directement des pouvoirs publics ? C’est peut-être dans les cartons. Le « temps public » ne s’écoule pas à la même vitesse que celui du privé, et les règles du jeu des marchés publics compliquent sans doute ce type d’approche.

A ce titre justement, pourrait-on, comme on le fait au Québec, assurer une formation aux PME locales pour qu’elles soient armées pour comprendre et répondre aux offres publiques en matière de fourniture d’alimentation, histoire de voir les circuits courts, les producteurs locaux avoir plus de chances de décrocher des contrats dans ce secteur ?

Le web comme outil

resto ecoresponsables montréal

Ce qui pourrait me semble-t-il aller vite, c’est de copier ce qu’a fait Montréal : identifier sur le site web de la ville et/ou sur celui de son office du tourisme les restaurants ayant une approche durable de l’alimentation, parce qu’ils proposent des produits venant de circuits courts, bios, équitables, qu’ils intègrent la préoccupation environnementale dans leur mobilité, leur énergie…

Le web, une ville à vocation de métropole comme Liège, pourrait l’utiliser pour mettre en avant les acteurs de la transition écologique sur son territoire. Sa grande sœur parisienne le fait bien, avec son portail « les Acteurs du Paris Durable ». Ils sont plus de 1000 à y être répertoriés. On y trouve un agenda, des conseils, des reportages…Paris qui pourrait aussi inspirer « Paris sur Meuse » par son action de promotion concrète de certaines initiatives à qui, sur base d’un concours, elle apporte aide à la communication, coaching, networking ou encore recherche de financements.

Et le fleuve, on en fait quoi ?

A Paris toujours, des livraisons s’organisent au départ d’un concept combinant une barge traversant la ville par le fleuve et des vélos. A chaque arrêt, des livreurs à tricycles s’engagent dans la cité pour effectuer les derniers segments du parcours. Une telle idée a d’ailleurs été proposée par des étudiants de HEC-ULg dans le cadre d’un concours dont le thème portait sur la mobilité à Liège, la ville étant d’ailleurs à l’origine de ce choix. Alors qu’on ne sait pas trop ce qui va advenir des projets primés, un nouveau concours est lancé pour 2014 : « Liège capitale belge du véhicule électrique »…

IMG_1943

Autre petite suggestion que j’ai envie de faire aux autorités communales de la région: j’adorerais voir les espaces verts, les pelouses entretenus par des moutons. C’est sympa, cela existe ailleurs et cela ne manquerait pas d’attirer l’attention, avec un gros capital sympathie, ce qui n’est pas négligeable. La transition, il faut la rendre « sexy » autant que faire se peut pour lutter contre l’absence d’intérêt – il faut bien l’admettre – d’un grand nombre de citoyens.

Du côté des logements, il y a à faire aussi

Une petite dernière suggestion pour les décideurs. Elle est double et concerne les logements.

Dans les immeubles (ou blocs d’immeubles) à appartements, on pourrait, si on en revient à la lutte contre le gaspillage, imaginer que les communes octroient du temps de leur personnel, ou un budget, pour les équiper d’un garde-manger communautaire. L’expérience existe en Finlande. Elle permet de partager des aliments ou des restes de repas plutôt que de les jeter. Etre seul face à quatre yoghourts dont la date de péremption est très proche n’est pas une situation idéale. Mieux vaut dans ces cas-là les mettre à disposition des voisins pour que tous soient consommés avant la date « fatidique ».

Autre idée à copier et à suggérer aux promoteurs immobiliers que fréquentent souvent les autorités locales : un immeuble pensé et réalisé pour les utilisateurs du vélo, avec des espaces de rangement des deux roues à chaque étage, des ascenseurs adaptés, des locaux pour les remorques … On le trouve à Vienne. Il a tout de suite affiché complet.

Une seule de ces réalisations verra-t-elle le jour à Liège et dans sa région ? Aucune idée, et c’est sans doute sans importance si on y trouve une même volonté que nos voisins d’accompagner le nécessaire changement de société que nous imposent la préservation de l’environnement et le réchauffement climatique, et la même capacité à oser des solutions parfois toute simples.

L’important c’est d’aller dans le bon sens et d’agir de manière cohérente.

Cela n’a pas toujours été le cas.

divers 001
Je me demande bien ce que fait ce range-vélos aperçu il y a une dizaine d’années dans un concours de mobilier urbain à Technipierre, et aujourd’hui installé en plein milieu d’un rond-point dans le parking de l’hôpital de la Citadelle, surélevé et le plus souvent envahi de lierre !!??? Il était un outil lié à la mobilité douce…on a clairement zappé cette dimension dans l’usage qui en a été fait !

Des trouvailles pour les entrepreneurs privés aussi

2013 pourraient aussi inspirer les acteurs privés. Voici quelques exemples durables et sympathiques.

Il y a d’abord cette auto-école anglaise qui a opté pour la voiture électrique pour dispenser les cours pratiques de conduite. Moniteurs comme élèves apprécient fortement.

On voit de plus en plus de cyclistes dans la ville. Quelle sera la première enseigne, qui sera le premier indépendant à utiliser à Liège le vélo-cargo dans son travail ? Je suis convaincu qu’en termes d’image, c’est assurément le bon moment pour le faire.

Idem pour le glacier ambulant qui sera le premier à s’équiper de cette création hollandaise, la charrette à glace refroidie par le soleil

solar ice cream 1

Cet article n’est en rien exhaustif, c’est juste l’envie de partager quelques unes de mes trouvailles préférées de 2013 et d’imaginer qu’elles pourraient un jour se décliner dans ma zone de vie et de travail.

Que vous inspirent ces initiatives ?

Et vous, qu’avez-vous identifié de durable ailleurs que vous aimeriez vivre près de chez vous ?

L’espace "commentaires" vous est, comme toujours, ouvert.

Et une fois encore, BONNE ANNEE !

Alain Wagener

2 responses to “Liège : mes vœux pour une année 2014 durable, inspirés des initiatives retenues en 2013

  1. Monsieur Wagener,
    nous avons eu l’occasion de nous rencontrer lors de la conférence de presse du CHR de la Citadelle,en septembre dernier, relative à la mobilité de l’hôpital.
    Notre service communication me fait part de vos voeux …et de notre range-vélo détourné en sculpture.
    Cette initiative du précédent Directeur Technique ne constitue pas une pierre dans le jardin de la mobilité douce, rassurez-vous.
    Avec la collaboration de ses services nous avons un parking pour vélos "visiteurs" à l’extrémité du parking voitures la plus proche de l’entrée et un parking vélos "personnel et médecins" sécurisé à l’intérieur de l’hôpital, accès aux douches et vestiaires pour les cyclistes qui le désire, affiliation à "Bike to Work"…L’avènement du vélo à assistance électrique a doublé la fréquentation des cyclistes qui reste néanmoins inférieure à 1 %…par beau temps.
    C’est avec plaisir que j’échangerais avec vous sur ces différentes questions liées à la mobilité durable.
    Je vous réciproque bien volontiers vos voeux et vous souhaite de porter bien fort ces paroles d’avenir.

    Luc TONON

    • Merci de votre message monsieur Tonon
      Loin de moi l’idée de stigmatiser un désintérêt du CHR pour la mobilité douce en ironisant sur le range-vélos mal placé. Du tout. Je sais combien vous êtes particulièrement attentifs et impliqués en la matière à la Citadelle. J’ai d’ailleurs rappelé ces jours-ci votre réflexion sur un téléphérique liégeois dans le cadre d’un message sur celui que Brest a décidé d’installer (voici le lien http://www.univers-nature.com/actualite/brest-sequipe-dun-telepherique-65278.html).
      Je suis au contraire ravi que cet espace de commentaires vous permette de partager avec les lecteurs de ce blog les initiatives prises par l’hôpital en terme de mobilité douce…et je me réjouis que nous en reparlions plus tard.
      Merci de vos encouragements

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s