Earth Hour City Challenge pour les villes intelligentes et durables

ehcc_logo_startheader_438268

L’Earth Hour City Challenge (EHCC), concours international porté par le WWF*, entend récompenser les villes les plus ambitieuses en matière de lutte contre les changements climatiques. Pour sa deuxième édition, il est organisé dans 15 pays, avec pour thème central le rôle que les villes peuvent jouer dans la transition vers un futur énergétique 100% renouvelable. Les lauréats, dont la finaliste belge, seront connus en mars 2014. Pour la première édition, Vancouver avait été récompensée.

Les villes sont responsables d’environ 70% des émissions de CO2 liées à la production d’énergie dans le monde. D’ici 2050, plus de deux tiers de la population mondiale vivra en ville. Ces dernières jouent donc un rôle-clé dans la lutte pour réduire l’empreinte carbone et développer des modes de vie intelligents reposant sur les énergies renouvelables. Elles doivent devenir inspirantes. Le WWF’s Earth Hour City Challenge a été mis sur pied pour valoriser, récompenser et promouvoir les villes engagées dans des efforts à long terme contre le réchauffement climatique.

Pour la première édition, 66 villes de 6 pays différents ont participé au concours. La cité canadienne de Vancouver l’a emporté, une victoire décrochée grâce à son ambition à devenir leader mondial en terme de développement urbain durable. Sa stratégie concernant les transports, ses actions sur l’impact de la nourriture et son plan « énergie » ont beaucoup impressionné. A l’horizon 2020, les défis qu’elle entend relever sont de nouveaux bâtiments 100 % neutres en carbone, une augmentation de la mobilité piétonne, cycliste et via les transports en commun pour atteindre 50 % des déplacements, un doublement des emplois verts… La troisième agglomération la plus importante du Canada a aussi reçu le prix du public basé sur le plus grand nombre de votes. Les autres finalistes par pays étaient New Delhi (Inde), Oslo (Norvège), San Francisco (USA), Uppsala(Suède) et Forli (Italie). Ensemble, les 66 villes inscrites à l’édition 2013 présentaient 1008 mesures pour le climat !

163 villes candidates en 2014

Pour l’édition 2014, le nombre de villes inscrites a plus que doublé, comme celui des pays concernés. 163 villes, 15 pays (Afrique du Sud, Belgique, Brésil, Canada, Colombie, Corée du Sud, Danemark, Pays Bas, Etats-Unis, Finlande, Inde, Indonésie, Thaïlande, Mexique et Suède) et 2607 actions proposées pour diminuer les émissions de CO2 et protéger la population des conséquences du changement climatique.

map_ehcc_participants_2013

Le moteur de ces candidates est essentiellement le militantisme durable et le partage de bonnes pratiques, mais ces villes peuvent attendre aussi des bénéfices d’une telle participation. Tout d’abord le retour que leur donnera le collège d’experts en charge de l’évaluation des dossiers, ensuite la notoriété et l’image positive que le concours ne manquera pas de leur apporter.
Chacune est invitée à encoder sur une plateforme informatique internationale ses données, plans et projets qui serviront de base au travail du jury.

La Belgique participe

Au nombre des participantes, pour la première fois, des villes belges. Elles étaient 6 au départ (Gand, Mouscron, Namur, Malines, Anvers et la Région Bruxelles-Capitale). Un bureau de consultance indépendant en a retenu trois amenées à concourir pour le Earth Hour City Challenge : Anvers, Gand et la Région Bruxelles-Capitale.

Avec quels dossiers ?

Pour Anvers, il s’agit d’un projet de parc industriel d’éco-entreprises (Blue Gate) et d’un projet de réseau de distribution de chaleur. Gand entend être « neutre en carbone » d’ici 2050 avec le concours de tous, citoyens, université, entreprises… Ce qui a permis à la Région Bruxelles-Capitale de sortir des sélections belges, c’est l’application d’une norme passive pour toute nouvelle construction dès 2015 et l’instauration de plans d’action pour la gestion énergétique dans les bâtiments, publics d’abord, privés ensuite.

And the winner is…

En janvier et février 2014, le jury international va sélectionner une Capitale Earth Hour dans chaque pays et une Capitale Earth Hour internationale, celle qui succèdera à Vancouver. Toujours en janvier, les citoyens pourront voter en ligne, via l’Award People’s Choice, pour leur ville finaliste favorite. La communication de l’ensemble des résultats se fera en mars 2014. Les récompenses seront remises officiellement juste avant le désormais traditionnel « Earth Hour » programmé le 29 mars et dont voici déjà la vidéo de lancement

Alain Wagener

*WWF : World Wildlife Fund, une des plus importantes associations de conservation de la nature, forte d’environ 5 millions de sympathisants, présente dans plus de 100 pays. Son objectif : stopper les dégradations imposées à l’environnement et militer pour un futur où l’homme vivrait en harmonie avec la nature

Site ressources

http://www.ehcitychallenge.org
http://www.panda.org

Crédits photos & vidéos :
Earth Hour City Challenge
panda.org

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s