L’Afrique innove tous azimuts pour le développement durable

PB060241

Le 5 décembre dernier, Paris a accueilli le "Forum Afrique – 100 innovations pour un développement durable" . Le principe : mettre en évidence des innovations dans ce domaine portées par des innovateurs africains. Sur les 100 projets bénéficiant désormais d’une reconnaissance officielle des Affaires Etrangères, 21 ont vu leurs porteurs accueillis dans la capitale française pour les défendre devant des organisations non-gouvernementales, des partenaires et des investisseurs potentiels.

Les candidats devaient être citoyens et résidents africains, et présenter une innovation déjà réalisée et testée, ne fut-ce qu’à l’échelle locale. Une dimension sociale couplée à la préoccupation environnementale constituait un plus pour les candidatures. Plus de 800 candidats ont répondu à l’appel aux porteurs de projets lancé en septembre 2013, avec des innovations dans des domaines très divers, de l’environnement à la sécurité alimentaire, en passant par la santé, l’agriculture, l’égalité femmes-hommes, les nouvelles technologies …

Pour arriver à la liste des 100 dossiers obtenant une reconnaissance officielle du ministère des Affaires Etrangères françaises (un plus en terme de visibilité et de recherche de financement), ils ont été examinés par 45 spécialistes du développement de l’Agence Française du Développement (AFD) puis par un comité de sélection d’acteurs du développement dont par exemple Oxfam International.

Des innovations de toutes sortes

Parmi les initiatives et innovations retenues parmi les 100, en voici quelques unes pour vous permettre de prendre conscience de la variété, de l’originalité et de la qualité des actions proposées :

Au Bénin, un projet favorise la domestication et la transformation des insectes comestibles comme alternative à la viande pour lutter contre la malnutrition et contribuer à la sécurité alimentaire dans la région.

Au Gabon, on retient la toilette Ecosan. Toilette sèche, sur cuve, séparant urines et fèces, lesquelles sont réutilisées séparément, en biocarburants ou en combustibles, de quoi assainir les eaux usées de Port-Gentil.

toilettes gabon ecosan

Au Burkina Faso, un système de crédit est proposé aux producteurs de zones rurales qui mettent en garantie un stock de produits agricoles, de quoi lutter contre le bradage de céréales en période de prix bas.

Au Burundi, c’est la fabrication de briquettes biocompatibles avec l’environnement qui a été retenue. Combinant copeaux de bois, parchemin et autres biorésidus, comme la bagasse, elles constituent un substitut du bois ou du charbon de bois.

Au Maroc, le tissage de l’alfa et de sacs plastique récupérés allié au savoir-faire traditionnel permet de produire des objets de mode. Leur vente développe l’économie locale et autonomise les femmes.

Au Ghana, l’éducation a obtenu les faveurs des jurés avec une formation pratique à la construction de vélos en bambou (fiables et polyvalents, adaptés au relief dans les zones rurales) pour encourager l’esprit d’entreprendre et donner des compétences aux jeunes.

bamboo bike

Au Mozambique, repérées, l’exploitation de fruits sans valeur commerciale (comme la pomme de noix de cajou) et leur transformation en éthanol, l’utilisation du moût en jus de fruit, la fabrication de complément alimentaire pour l’élevage.

En Ouganda le projet Village Energy permet de produire et distribuer en zone rurale des installations solaires grâce à des imprimantes 3D et en recyclant des objets en plastique.

Technologie au Togo avec là aussi une imprimante 3D construite 100 % en déchets électroniques recyclés, qui imprime rapidement des pièces et des petits outils d’usage et de prototypage à moindre coût.

Il y en a donc 100 comme cela, ce qui démontre toute l’énergie créative de l’Afrique en matière de développement durable (ces 100 projets ne représentant que 12,5 % des dossiers rentrés !).

21 projets défendus à Paris

Et puis 21 projets ont donc eu une vitrine supplémentaire début décembre à Paris. Chacun a eu droit à une courte vidéo d’animation de présentation. Vous pouvez les trouver via ce lien, et je suis certain que vous vous laisserez séduire et les regarderez toutes. C’est en tout cas ce que j’ai fait !

Pour les plus pressés, ou pour celles et ceux qu’il faut encore convaincre, je vous propose une sélection de quelques unes des innovations qui me plaisent bien. C’est évidemment subjectif !
On débute avec des triporteurs-frigos pour les marchands ambulants de poissons au Maroc

Un système de construction novateur, moins polluant et plus économe au Niger

Une bourse agricole en ligne, équitable et basée sur l’utilisation de la mobilophonie au Sénégal

L’initiative française (voir liens utiles infra), première du nom, a le grand mérite de donner un énorme coup de projecteur sur le dynamisme africain… et c’est très bien !

forum afrique logo

Alain Wagener

Sites ressources
http://www.afd.fr
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france

Crédits photos & vidéos
Jeff Attaway
http://www.afd.fr
http://www.toilettesdumonde.org
http://www.worldwidecyclingatlas.com

One response to “L’Afrique innove tous azimuts pour le développement durable

  1. Pingback: L'Afrique innove tous azimuts pour le dé...·

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s