Belgique : 2 ème édition du prix de la commune la plus durable

540548_423210337690826_333581223_n

C’est parti pour la deuxième édition du prix de la commune la plus durable de Belgique. Elles sont 589 à pouvoir déposer un ou plusieurs dossiers pour présenter leurs projets ou réalisations en cours dans le domaine. Alain Hubert présidera le jury

Avec plus de 80 dossiers soumis, la première édition du prix, remportée par la ville de Namur, avait déjà montré que les autorités communales commencent à intégrer dans leur gestion les préoccupations liées au développement durable.

Cofely Services , branche belge et luxembourgeoise du pôle Benelux de GDF SUEZ Energie Services, est toujours le porteur de ce prix destiné à valoriser les initiatives de terrain, les bonnes pratiques qui, sur le plan social, technologique, écologique ou politique, contribuent à protéger l’environnement, à améliorer le bien-être des habitants et le fonctionnement des écosystèmes. Il peut s’agir par exemple de l’installation d’un système d’épuration des eaux usées, de l’aménagement d’un parc éolien, du développement de soins pour les personnes âgées ou d’une nouvelle politique de gestion des déchets.
La Belgique ne fait là rien de nouveau . Des actions similaires sont aussi menées en France, en Italie et aux Pays-Bas.

Comment ça marche ?

Les participants ont jusqu’au 31 août pour s’inscrire, en complétant le dossier de candidature sur le site http://www.lacommunelaplusdurable.be. Chaque commune peut déposer plusieurs dossiers.
Ensuite, un jury composé de 6 personnalités indépendantes actives dans le développement durable examinera les différents dossiers. Ils seront jugés de façon anonyme sur la base de critères qualitatifs et quantitatifs, tenant compte de la taille et des moyens de la commune concernée. Le président de ce jury est Alain Hubert, également président de la Fondation polaire internationale et ambassadeur
de l’Unicef.

Le concours se déroule en deux temps

A l’automne, une commune sera élue pour chaque province et la Région de Bruxelles-Capitale. Les 11 lauréats participeront ensuite à la grande finale du prix de la commune la plus durable 2013. L’an dernier, à ce stade, on retrouvait les communes d’Anderlecht, de Chaudfontaine, de Dour, de Gouvy, de Houthalen, de Londerzeel, Merksplas, Ostende, Ottignies Louvain-la-Neuve, Renaix et Namur.
Le vainqueur sera proclamé en décembre. Il se verra offrir la somme de 5 000 euros afin de l’aider à financer ses futurs projets durables.

Quel projet va succéder à « Namur, durable et désirable » ?

La question se pose, évidemment. Elle fait « partie du jeu ». Mais l’essentiel est sans doute ailleurs, Ce prix va motiver des élus et des citoyens à mettre en avant les préoccupations durables dans leur commune. Il va aussi servir, par la promotion qui sera faite, au minimum dans chaque commune participante, de caisse de résonance à des choix et comportements plus verts, plus équitables, plus riches socialement…personne ne s’en plaindra !

La vidéo de présentation

Alain Wagener

2 responses to “Belgique : 2 ème édition du prix de la commune la plus durable

  1. Pingback: Belgique : nominés connus pour “La commune la plus durable” | Alain Wagener Green·

  2. Pingback: Louvain est la commune la plus durable de Belgique | Alain Wagener Green·

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s