New York : les vélos en libre-service, c’est enfin pour demain

Citibke

Avec du retard certes (près de deux ans), les New Yorkais et les visiteurs de la « Grande Pomme » vont enfin disposer dans quelques jours de leur système de vélos en libre-service, le plus important jamais installé en Amérique du Nord. On trouvera les vélos et les stations dans Manhattan et Brooklyn.

Ça y est, le site http://www.citibikenyc.com est accessible. On y trouve toutes les informations relatives aux vélos en libre-service à New York, on peut même s’inscrire en ligne, pour des abonnements à la journée, la semaine ou à l’année, preuve que la date de lancement approche. Elle est en fait programmée pour le tout proche mois de mai.

boxofbikes

6000 vélos sont prévus au départ, dans près de 300 stations (leurs nombres pourrait augmenter par la suite). Alimentées par l’énergie solaire, elles proposent un nombre variable d’attaches pour vélos et sont dotées d’un écran tactile pour les opérations de location, de retrait et de retour du vélo. On les doit à la Public Bike System Company, la même que celle qui a lancé dès 2008 le système dans la ville de Montréal. A l’époque, le Time Magazine avait classé ces stations en 19ème position dans la hiérarchie des meilleures inventions. Depuis l’installation québécoise, en collaboration avec Alta Bicycle Share Inc qui gère le système de location et qui est à l’origine du retard du projet new-yorkais, la société PBSC a installé des bornes à Washington, Boston, Melbourne…

Annoncés solides mais facile à utiliser, les vélos disposent d’un châssis Step-Thru. Ils sont dotés de trois vitesses et d’un panier à l’avant, sans oublier des feux LED à l’arrière comme à l’avant.
Particularité new-yorkaise : le système est intégralement financé par le privé. A la lecture du nom du réseau et au vu de la couleur bleue des vélos, il ne faut pas être grand clerc pour deviner le nom du principal sponsor

citibike-banner-v13

Sur le site, outre la possibilité de s’abonner au service et des réponses concrètes aux questions qu’il se pose, l’usager trouvera demain la localisation des stations, un information qui sera aussi disponible sur l’application pour smartphone crée pour les CitiBikes. Elle proposera encore les disponibilités de vélos, un calcul d’itinéraire, la géolocalisation et des informations sur les commerces à proximité du cycliste ou de son point de destination, …tout ce qu’il faut en fait pour circuler à vélo dans Big Apple.

One response to “New York : les vélos en libre-service, c’est enfin pour demain

  1. Pingback: New York : les cyclistes en passe de gagner la bataille de la mobilité ? | Alain Wagener Green·

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s