Des vêtements et accessoires de sport biodégradables

pumakompost

Avec pour la plupart deux rencontres au programme de ces cinq prochains jours, débute aujourd’hui une période importante pour les équipes engagées dans les matches de qualification pour la prochaine Coupe du Monde de football. C’est l’occasion de parler ici d’un équipementier sportif plutôt actif en matière d’intégration du développement durable dans ses procédures de fabrication.

Cette marque, c’est Puma. La société allemande publie sa comptabilité environnementale, propose dans une de ses collections des vêtements et accessoires en coton équitable, produits qu’elle fait fabriquer en partie là où est récolté le coton, en Afrique, dans des éco-usines responsables, tout en reversant un pourcentage des ventes pour le pays de fabrication. Elle a consenti des efforts importants de protection de l’environnement, de réduction de sa consommation d’eau, des déchets qu’elle génère, de la pollution qu’elle rejette. Tout cela lui a valu les félicitations des Nations Unies. Cette marque a aussi supprimé ses boîtes à chaussures et sachets plastiques classiques pour les remplacer par des conditionnements nettement moins nuisibles à l’environnement.
L’équipementier a en fait un objectif : que 50% des collections internationales de la marque soient réalisées en matières durables d’ici 2015.

Pour y arriver, la marque vient de franchir une nouvelle étape avec la collection InCycle. Elle propose des t-shirts, des survêtements, des chaussures, des sacs biodégradables qui ont obtenu la certification « Cradle to Ccradle Certified Basic», octroyé par l’EPEA (Environmental Protection Encouragement Agency). Pour faire simple, ils vont servir plusieurs fois, ou à plusieurs « usages » tout au long de leur(s) vie(s).

A titre d’exemple, la semelle de la basket est réalisée en plastique biodégradable alors que le haut de la chaussure est en coton et lin bio. A la fin de sa vie, après être passée dans un broyeur, elle deviendra du compost au bout de quelques mois. Même circuit pour le t-shirt. La veste ou le sac, en polyester recyclé dérivé de bouteilles usagées, seront eux-aussi broyés pour revenir dans le circuit de fabrication. La démarche s’accompagne de l’apparition de bornes de recyclage dans les différents magasins de la marque, pour permettre aux clients d’y déposer leurs vieilles baskets ou vieux survêtement. Ainsi, ils pourront entrer dans le circuit du recyclage maison.

La firme a calculé que le coût écologique d’un t-shirt biodégradable est de 2.36, soit moins q’un t-shirt « classique » côté à 3,42, note reprenant les émissions de gaz à effet de serre, la consommation d’eau, la pollution de l’air …

« La durabilité est une mégatendance », voilà ce que l’on dit chez Puma. Bien sûr on y surfe sur une tendance « green » toujours plus affirmée et demandée par le consommateur ; bien évidemment ce rôle de leader « écolo » sur le marché de l’équipement sportif lui permet de compenser en « image » son retard commercial en ventes pures sur ses concurrents Nike et Adidas (qui font des efforts aussi, je vous en reparlerai), Il n’empêche, la marque allemande a clairement entendu les critiques dont elle et ses concurrents faisaient l’objet il y a quelques années en terme de responsabilité environnementale et sociétale.

Par ses actions, l’équipementier devient porteur de messages environnementaux à destination des consommateurs, principalement les jeunes. Cela suffit à ne pas taxer de greenwashing sa nouvelle approche de la production. La marque au félin s’est taillé une position crédible dans le monde des entreprises qui verdissent.

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s