Un guide pour une Eglise plus verte

Les cardinaux sont en train de rejoindre Rome pour élire prochainement le 266 ème pape. Les congrégations préparant l’élection débutent ce lundi. Déboucheront-elle sur un pape « vert » (je ne parle pas de l’âge !) ? C’est le souhait de celles et ceux qui se préoccupent de l’avenir de la planète. On en trouve dans l’Eglise. Pour preuve, il existe un guide édité par l’église galloise et décliné en Belgique par la Fondation Eglises Ouvertes : le « Guide Vert pour nos églises »800px-Tour_médiévale_de_l'église_de_Saint-Denis_(La_Bruyère_-_Belgique)
Après avoir rappelé les principes de base du développement durable, le document propose au lecteur de très nombreuses questions. Elles doivent lui permettre d’identifier les points sur lesquels il pourrait améliorer l’impact écologique de son église, de son action, de ses paroissiens. « Avez-vous pensé à mettre du double vitrage dans les bâtiments annexes comme la sacristie ? », « encouragez-vous les gens à venir à pied ou à vélo à l’église ? », « avez-vous des espaces verts aux abords de l’église et du cimetière ? », « utilisez-vous des produits du commerce équitables pour les boissons et les en-cas ? », « avez-vous un site internet pour informer des activités de la paroisse ? », « incluez-vous la réflexion sur l’environnement dans vos sermons ? »…les questions passent tous les aspects du quotidien d’une paroisse au filtre « vert ». Elles sont classées par grands thèmes (l’énergie, le transport, les déchets..). Pour chacun, la brochure propose une liste de sites web et de publications. Ils constituent autant d’outils pour entreprendre les modifications nécessaires à la réduction de l’emprunte écologique de chaque église, de chaque paroisse.
La dernière partie du guide présente quelques exemples de réalisations, petites ou grandes, en Belgique et à l’étranger, ayant permis une amélioration de la situation. Le Vatican lui-même montre l’exemple : lors de la rénovation du toit de la salle Paul VI il y a trois ans, 2000 panneaux solaires ont été installés. Ils auraient depuis permis une économie supérieure à 100 tonnes de pétrole.
Le « Guide vert pour nos églises » devrait être régulièrement remis à jour. Il est gratuit et téléchargeable sur le site http://www.eglisesouvertes.eu
Parlez-en à votre curé, abbé ou sacristain préféré.

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s