Tram à Liège : le gouvernement wallon donne le signal de départ

Après cinq années de projet, d’études, d’arbitrages, Liège s’apprête à entrer dans la cour des villes dotées d’un tram. Ce jeudi en effetdesigntram, le Gouvernement wallon a adopté le Cahier Spécial des Charges qui sera soumis aux quatre candidats retenus pour le Partenariat Public-Privé (PPP). Ce Cahier des Charges dit « DBFM » (pour Design-Build-Finance-Maintain) fixe le périmètre et la durée du contrat qui sera signé au final avec le partenaire retenu, les transferts de risques, le mécanisme de paiement de la redevance versée annuellement par la Wallonie au partenaire privé une fois le tram en fonction, les critères d’attribution du marché, …
L’investissement consenti pour le projet se monte à 385 millions €, auxquels s’ajouteront une charge annuelle d’une quarantaine de millions € pour l’entretien et l’exploitation de la ligne jusqu’à la fin du PPP, en 2043.
Adoptées encore, les annexes comme les adaptations du tracé présentées par la Société Régionale Wallonne du Transport suite à l’Etude d’incidences sur l’Environnement. Le tram devrait donc passer par l’avenue Rogier et non par la Parc d’Avroy.
Dans les prochaines semaines, la SRWT devrait déposer la demande de permis de bâtir. Quant aux soumissionnaires, ils devront remettre leurs offres à l’été. Pour rappel, il s’agit de quatre consortiums : Bombardier-Meridiam-CFE-Vinci (Legiaexpress), – Caf-Colas-Dif, Siemens-Besix (Mobilîdje) et Alstom-BAM PPP PGGM – DG Infra (Mobiliège)

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s