4L trophy : le raid solidaire et sa touche d’éco-citoyenneté

Une épreuve automobile, quelle qu’elle soit, ne sera jamais écologique, c’est une évidence. Ce n’est pas une raison pour occulter les efforts que certains organisateurs font pour en atténuer les impacts négatifs. C’est le cas pour ceux du 4L Trophy, le raid solidaire réservé aux étudiants et disputé aux volants de bonnes vieilles Renault 4L. Il en est à sa 16ème édition.
Partis de France le 14 février, les 1447 équipages ont d’abord rejoint l’Espagne. Ils se battent désormais avec les sables et dunes du Maroc. Leur aventure est humaine, sociale et sportive. Elle est aussi solidaire. Chaque équipe doit emporter minimum deux cartables et deux sacs de sports remplis de matériel (cahiers, crayons, ballons…) à destination des écoliers marocains. Chaque année, plusieurs tonnes de matériel scolaire sont ainsi distribuées sous la supervision de l’association « Enfants du Désert ». En 2012, une petite participation financière de quelques euros par participant a permis de récolter en plus assez d’argent (avec une participation des organisateurs) pour construire 3 salles de classe et 3 blocs sanitaires dans des villages marocains. Elles seront inaugurées ce 20 février dans le cadre du raid en cours.
Autre action : depuis 2011, les engagés sont tenus d’arriver au départ du raid avec 10 kilos de vivres non périssables destinées à la Croix Rouge et à l’aide alimentaire française.
Ce n’est pas tout ! Un des partenaires du raid propose aux équipages de participer au « Deloitte 4L Eco-challenge » doté de dix bourses de 1000 €. Le projet doit bénéficier à l’environnement, être potentiellement « généralisable » et original. D’anciens lauréats ont ainsi planté des arbres dans des cours d’école, installé des fours solaires pour des familles dépourvues d’électricité ou un système éolien permettant à un puits de fonctionner en autonomie en plein désert…
Chaque année, le meilleur projet se voit en outre récompensé par une somme d’argent équivalent aux frais de participation.

L’organisation n’est pas en reste. Elle aussi veille à réduire au maximum l’impact du raid.

Depuis 2008, le 4L Trophy est « compensé carbone ». Cela a permis de financer plusieurs projets de diminutions des émissions de CO2. De nombreux conseils sont aussi dispensés aux participants pour les encourager à des pratiques responsables tout au long des 6000 kilomètres du parcours. Leur attention est attirée sur l’éco-conduite, sur la préparation du véhicule, sur l’interdiction « morale » de quitter les pistes…La gestion des déchets se fait avec le même état d’esprit : chaque équipage reçoit au départ de l’étape un sac biodégradable et un camion de collecte des déchets suit le raid de bivouac en bivouac.

Tout cela ne fait pas de ce raid d’orientation un événement parfaitement « vert », mais la volonté d’en réduire au maximum l’impact sur l’environnement est réelle. C’est déjà ça.

Et parce que s’impliquer au profit de « l’autre » est une priorité pour les organisateurs, volontiers reprise à leur compte par les participants, l’édition 2013 du 4L Trophy offrira 500 représentations de clowns dans les hôpitaux, via l’association Rire Médecin…voilà pourquoi les jeunes aventuriers du trophée apparaîtront aussi avec un nez rouge sur quelques uns des clichés souvenirs de l’épreuve.

http://www.4ltrophy.com

Les reportages télés que j’ai consacrés à des équipages belges

En 2013

http://www.rtc.be/reportages/262-general/1453010-des-jeunes-liegeois-au-4l-trophy

En 2009

http://www.rtc.be/reportages/social/7326-raid-humanitaire-en-4l

244

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s