Des économies d’énergie pour assurer la sécurité d’approvisionnement

offices-at-night-11287917613w4vZUne étude réalisée pour les associations Inter-Environnement Wallonie, Greenpeace, WWF et Bond Beter Leefmilieu démontre que la sécurité d’approvisionnement énergétique de la Belgique pourrait être assurée par l’adoption de quelques mesures. "Les pics de demande pourraient être réduits de 1.116 MW (l’équivalent de la puissance des deux réacteurs Doel 1 et 2) en utilisant un éclairage performant pour les bâtiments du secteur tertiaire, en réalisant le remplacement partiel des appareils de chauffage électrique des ménages, et en ayant recours à des pompes et moteurs plus efficaces dans le secteur industriel", indiquent les associations.
Une telle réduction représenterait un tiers de la capacité nécessaire
pour éviter que la Belgique ne devienne dépendante d’importations en
cas d’hiver rigoureux, selon les prévisions du réseau européen des
gestionnaires de réseau haute tension.
En outre, ces mesures permettraient de réduire la demande annuelle d’électricité en Belgique de 5%, soit 4 milliards de Kwh, ajoutent les associations.
5 %, c’est aussi, pour Greenpeace, le volume d’énergie que l’on pourrait économiser ces trois prochaines années en appliquant à l’ensemble des secteur un plan d’économie. « Chaque euro investi dans des
économies d’énergie rapporte à son tour 1,50 euro. Tous les ans, 574
millions d’euros pourraient ainsi être récupérés " argumente encore le WWF.
Les associations s’étonnent que ce pistes soient « laissées de côté par les décideurs politiques ».

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s