Nouvelle technique pour le calcul des émissions de méthane dues aux ruminants

Une équipe de chercheurs de Gembloux Agro-Bio Tech a mis au point une nouvelle technique pour estimer les émissions de méthane des ruminants, c’est ce que rapporte l’Université de Liège dans un communiqué de presse. Selon celle-ci, cette méthode permet de récolter des mesures plus précises, plus fiables tout en étant financièrement accessible aux éleveurs et à l’industrie laitière (20 cents à un euro par analyse). Elle utilise en fait l’ensemble des informations fournies par l’analyse infrarouge du lait des vaches. « Une démarche d’autant plus vitale que la législation européenne sur l’étiquetage carbone des aliments avance à grands pas », précise l’Université de Liège. « Il pourrait être inéquitable, pour certains éleveurs, de voir leur production laitière échapper à un étiquetage favorable faute d’avoir été identifiés comme peu émetteurs par une méthode suffisamment fine et individuelle.  » Comme tous les ruminants, les vaches jouent un rôle non négligeable dans la production des gaz à effet de serre. Selon la Food and Agricultural Organisation (FAO), l’élevage de ruminants contribue d’ailleurs à raison de 4,5% au réchauffement climatique de la planète.

http://reflexions.ulg.ac.be/cms/c_344493/plein-gaz-sur-les-bovins

vache

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s